Levante-Real Madrid : Sergio Ramos et Pepe, présents dans la bagarre

Les esprits se sont échauffés dans les vestiaires à la fin du match opposant Levante au Real Madrid.

Difficile de pratiquer un bon football sur un terrain complétement détrempé. Surtout quand les tacles glissés s'invitent un peu trop souvent sur la pelouse. Lassés des mauvais gestes à répétition des joueurs de Levante, les joueurs madrilènes ont demandé des explications dans les vestiaires, en toute fin de match.

La blessure de Ronaldo

Un coup de coude en plein visage dans les premières minutes de la rencontre, et l'ennemi numéro 1 de Levante est éliminé. Cristiano Ronaldo, a une fois de plus été victime d'un très mauvais geste, signé David Navarro. Un premier geste déplacé d'une longue série qui va très vite énerver les Madrilènes. Les duels eux vont d'ailleurs continuer en dehors du terrain comme l'a expliqué Sergio Ramos dans Marca.

"Il y en a un à Levante, il veut toujours s'embrouiller. Oui, je parle de Ballesteros. Des personnes avec un comportement anti-sportif qui ne savent pas accepter la défaite. Des personnes comme ça, à force, c'est fatiguant. S'il n'aime pas le football et qu'il préfère la boxe... [...] Le coup de coude de Ronaldo ? Ça, il ne l'a pas vu Ballesteros, bien sûr." L'altercation avait en fait débuté entre un agent de sécurité du Real et un employé de Levante. Plusieurs dirigeants et joueurs se sont alors mis à les séparer. Mais quelques instants plus tard, Ballesteros est entré dans le vestiaire du Real pour prendre des nouvelles de Ronaldo... Ce qui a été vu comme une provocation.