Stade Vallecas

La rencontre entre le Rayo Vallecano et le Real Madrid prévue initialement dimanche à 22h30, a été reportée à ce lundi. La faute à un sabotage de l'éclairage du stade Vallecas. 

Ce lundi, le Real Madrid compte 11 points de retard au classement sur son éternel rival le FC Barcelone. La faute notamment à ce match prévu dimanche soir face au Rayo Vallecano, qui a dû être repoussé au lendemain à cause d'une panne d'éclairage provoquée par des supporteurs du club local.

"Intolérable", "Sombre", "Black-out", "Travail bâclé", soit autant de titres qui barraient la Une des quotidiens espagnols lundi, traduisant l'indignation de ceux-ci devant un incident qui n'aurait jamais dû avoir lieu. Cet incident en question, c'est le supposé sabotage des installations électriques du stade Vallecas, perpétré par des "supporters" de l'un des "autres" club madrilène. "Un acte de vandalisme", avance Marca dans son édition de lundi. Le quotidien sportif numéro un de Madrid n'hésite pas à qualifier les auteurs de "groupe de barbares qui a coupé les cables de la lumière [...], laissant la moité du stade dans l'obscurité".

Le Real voudrait jouer à 17h lundi  

Un report pour cause d’obscurité qui fait tâche pour un championnat au sein duquel évoluent des étoiles aussi scintillantes que Messi ou Ronaldo. La décision de la LFP concernant l'horaire de la rencontre, devrait être prise dans la journée de lundi, en accord avec toutes les parties. L'idéal pour le Real Madrid serait de jouer à 17h a expliqué le directeur sportif du club merengue Miguel Pardeza. "C'est l'horaire souhaité par notre entraîneur en fonction du calendrier" précisait Pardeza, faisant référence à José Mourinho. Un horaire qui n'arrange bien évidemment pas le Rayo Vallecano, vis-à-vis de ses supporteurs, un jour ouvré. "Nous comprenons la position du Rayo, mais ce n'est pas notre problème", a ajouté le directeur sportif. Ce match n'a visiblement pas fini de faire parler...