Cristiano Ronaldo et la graphologie

Cristiano Ronaldo n’a pas su l’expliquer. Pourquoi est-il triste ? Si ses paroles sont restées sans voix, sa signature parlera peut-être pour lui.

Marca l'a fait. En manque de scoops sur son joyau, et sans pouvoir expliquer les causes de sa tristesse, le célèbre quotidien espagnol a testé une nouvelle méthode : faire parler l'écriture.

Le pouvoir de l'écriture

Et si la graphologie révélait les causes de la tristesse de Ronaldo ? Derrière ce nom farfelu se cache simplement la science qui étudie l'écriture d'une personne. Et Marca a voulu tester cette pseudo-science. Le quotidien espagnol a ainsi confié une signature de CR7 à Grafoclic, une entreprise spécialisée. Les résultats sont... attendus.

Les causes de sa tristesse révélées?

Alberto Asiain, directeur de Grafoclic a tenté d'élucider le mystère CR7. Pour ce faire, il a tout d'abord étudié la forme de la signature : "La première chose apparente, c'est que la signature est inclinée vers le haut. Cela indique de grandes ambitions, et le désir de se surpasser". Pas étonnant quand on sait que les médias le mettent perpétuellement en concurrence avec Messi.

Si la forme n'a pas été très loquace sur la tristesse du numéro 7, le côté anguleux pourrait fournir plus d'indices : "Cristiano Ronaldo montre toujours sa colère quand il perd ou rate un but, des caractéristiques observées dans l'angle sur le côté gauche de la signature". Mouais... La télévision aurait pu suffire pour ce genre de scoops. La façon dont il écrit son patronyme révèle d'autres indications : "Le mot 'Ronaldo' domine et semble écrit en entier, alors qu'un simple C fait référence à son prénom. Cela signifie qu'il aime être admiré par les autres, dans le monde professionnel. Les majuscules révèlent des traits égocentriques et fiers". Une description que n'importe qui connaissant un minimum CR7 aurait pu faire. Décidément, la graphologie peine à nous expliquer les causes du malheur du Portugais.

Un homme réservé, à l'ego surdimensionné

Pourquoi avoir inséré son numéro fétiche dans sa signature? Si la graphologie n'en explique pas la cause, elle met en lumière la signification de cet écrit : "Cela indique que c'est un homme réservé, qui ne parle pas de sa vie personnelle, seulement de sa vie professionnelle quand c'est strictement nécessaire". Alberto Asiain aurait-il visionné quelques interviews du madrilène ? En tout cas, cette distinction entre vie privée et vie publique est confirmée par "la séparation entre le 'C' et 'Ronaldo'", qui marque "une distance claire entre ce qui est professionnel et strictement personnel"

Autre élément important, "l'écart entre les lettres." Celui-ci montre un trait de personnalité qui saute aux yeux dans son autographe : "Cristiano est quelqu'un de gentil, éduqué, et extraverti quand il est sous le feu des projecteurs". Bref... Le dernier élément révèlera-t-il les causes de la tristesse de CR7? "Les irrégularités importantes dans la taille des lettres indiquent un égo surdimensionné". Toujours pas. Aucune trace de la tristesse de Ronaldo, ni d'éléments inconnus. Véritable arnaque, le pouvoir de l'écriture n'aura donc surpris personne.