joseph blatter

Le président de la FIFA a remis en question la tenue des séances de tirs au but pour déterminer les vainqueurs de matches.

La dernière finale de la Ligue des Champions entre Cheslea et le Bayern Munich s'est terminée par une tragique séance de tirs au but, qui a vu les Anglais s'imposer grâce à la tentative réussie et décisive de Didier Drogba. Une issue dramatique pour les Bavarois, qui avaient pourtant dominé la rencontre sur toute sa longueur. Sepp Blatter, le président de la FIFA, a profité d'une conférence se tenant à Budapest pour se livrer à une critique de ce type de finish: "Quand un match en arrive aux tirs au but, le football perd son essence", a expliqué le dirigeant de l'instance mondiale avant d'ajouter: "Peut-être que Franz Beckenbauer, avec le groupe de travail Football 2014, nous proposera des solutions."

Le congrès en Hongrie, présidé par le capitaine champion du monde 1974, vise à rechercher des solutions pour améliorer l'attractivité du football. Rappelons qu'avant l'instauration de cette séance, qualifiée de "loterie" par beaucoup, les matches étaient rejoués, comme c'est le cas en Coupe d'Angleterre.

Lire aussi:

Coupe du Monde 2014 : La FIFA s'inquiète du retard "critique" des travaux