Sidney Govou

La saison de Sidney Govou, l'attaquant d'Evian Thonon Gaillard, est finie depuis la rupture de son tendon d'Achille gauche lors de la 27e journée (victoire 3-2 face à Sochaux). Dans un entretien avec France Football, l'ancien international tricolore revient en détails sur son calvaire. 

Depuis le 10 mars 2012, la saison de Sidney Govou est terminée. La faute à la rupture de son tendon d'Achille gauche, lors de la 27e journée de Ligue 1 et la victoire 3-2 d'Evian TG face à Sochaux. 

"Au stade, j'ai trop envie de descendre et de taper dans le ballon" 

L'ancien international tricolore est revenu ce mardi, lors d'un entretien avec France Football, sur sa nouvelle vie. Depuis sa blessure, Sidney n'a osé regarder qu'un seul match de ses partenaires de l'ETG, actuel 9e au classement et assuré de son maintien. La séparation avec le terrain est trop douloureuse pour le footballeur de 32 ans : "C'est frustrant. C'est pour ça que je vais rarement dans les stades. Je n'ai envie de rester assis. J'ai trop envie de descendre et de taper dans le ballon (...). Je n'aime pas aller dans les stades. Je n'aime pas les gens autour critiquer à la moindre passe ratée... Je ne suis pas en état de m'engueuler avec quelqu'un. Je n'aime pas les entendre mal parler des joueurs (...). Et puis j'ai le plâtre, c'est galère".  

Mais, en lisant l'intégralité de l'interview de Govou dans le FF de ce 17 avril, vous constaterez que le Français n'est pas défaitiste, comme l'indique le titre donné à son entretien : "Je suis encore prêt à suer". Celui qui avait inscrit 77 buts entre 1999 et 2010 pour l'OL n'a pas fini de faire parler de lui, et on lui souhaite de retrouver les terrains et le chemin des filets au plus vite. 

Équipe de France : Laurent Blanc, "Je ne sais pas ce que je ferai la saison prochaine"

L'OM triomphant de Didier Deschamps