Franck Dumas

Le technicien du SM Caen est revenu sur le rencontre qui a vu Marseille et son équipe se neutraliser au Stade Vélodrome (1-1). Il reconnaît la supériorité de l'OM, mais regrette les deux points perdus.

L'Olympique de Marseille a été accroché ce mercredi soir par Caen au Stade Vélodrome (1-1). Une mauvaise affaire pour les Phocéens, mais un bon point pris par l'équipe normande, dans l'optique du maintien. Malgré cette rencontre intéressante, les Caennais ne sont toutefois que 15es du classement de Ligue 1, avec 34 points à leur actif, soit 1 de plus que les deux premiers relégables. Pas vraiment de quoi être rassuré pour Franck Dumas, qui tient tout de même à garder son groupe mobilisé pour les dernières journées.

"Je n'ai pas senti de boost après notre but"

Ainsi, l'entraîneur du Stade Malherbe a pointé du doigt un relâchement de ses joueurs après l'ouverture du score de Frédéric Bulot. Selon lui, c'est au moment où son équipe aurait pu enfoncer le clou qu'elle s'est laissée aller et qu'elle a perdu l'emprise sur la rencontre: "Mais quand vous avez chance de mener 1-0 à Marseille, ça doit booster tout le monde. On doit sentir quelque chose de fort chez les joueurs, en disant ça va être compliqué pour Marseille de revenir. Mais ce n'est pas ce que j'ai senti après notre but" annonce-t-il lors de la conférence de presse.

"Je ne regrette rien"

La saison passée, les Normands l'avaient emporté 2-1 au Stade Vélodrome en championnat. Franck Dumas n'a donc pas réussi à réitérer cette performance, mais parvient tout de même à sa satisfaire d'un point. Pour lui, les Caennais sont dans une situation trop compliquée pour faire la fine bouche: "Par rapport à la physionomie du match, non, je ne regrette rien. On est dans une situation où on est des morts de faim, on va s'accrocher à tous les points" explique-t-il. Le club recevra Saint-Etienne ce samedi soir pour tenter de confirmer sa bonne passe actuelle, avec 5 points pris en 3 rencontres de championnat.

Découvrez la vidéo de Franck Dumas

Découvrez la fiche du match (lien non disponible)

Caen: Grégory Leca, "Il faudra se sortir les tripes"