Téléphérique

Découvrez les images spectaculaires d'un sportif en wingsuit qui évite de quelques centimètres un téléphérique pendant un vol su le Mont Tianmen, en Chine.

Dans le dernier épisode de leur web série The perfect flight, Espen Fadnes, Jokke Sommer et Ludovic Woerth ont eu très peur. Ces trois sportifs, adeptes du vol en wingsuit, avaient décidé de s'envoler du haut du Mont Tianmen en Chine. Une idée excellente, quand on voit les images, mais qui aurait pu s'avérer fatale pour l'un des trois hommes.

Accro au ciel 

A voir les performance auxquelles conduisent les sports extrêmes de ces dernières années, on  commence à penser que jamais l'Homme n'a touché de si près son rêve ancestral de voler dans les airs. On pense notamment au pilote suisse Yves Rossy et sa machine incroyable, son aile motorisée, qui lui permet de voler seul à 300 km/h au dessus des plus beaux paysages du monde. 

Dans un registre plus léger, le Wingsuit, une combinaison qui permet de planer pour la durée d'une chute vertigineuse de quelques minutes, aussi dangereuse que performante dans la vitesse qu'elle permet d'atteindre. Dangereuse, c'est le moins qu'on puisse dire.

Wingsuit paradise

Comme Brian Grubb avait trouvé, par hasard, le paradis du wakeskate au beau milieu des rizières, les trois sportifs ont trouvé un spot de départ idéal pour le Wingsuit : le Mont Tianmen. Malgré des conditions climatiques difficiles, Espen Fadnes, Jokke Sommer et Ludovic Woerth décident de se lancer. Dans un brouillard aveuglant, les trois hommes se jettent dans le vide et prennent rapidement de la vitesse. Peu à peu se dessinent les traces de la civilisation, quelques maisons et un téléphérique qui fait le lien entre la terre et le sommet.

Les trois hommes volants longent le téléphérique, ce qui donne une plus grande impression de vitesse sur les images et fait bien rire les quelques passagers chinois à bord. Ces images auraient pu passer de la page sport à la page faits divers quand Espen Fadnes se retrouve nez-à-nez avec un wagon qu'il parvient à éviter d'un cheveu. Un nouvel incident qui montre à quel point la concentration doit être à son maximum en sport extrême. Heureusement pour lui, il s'en sortira indemne. Après ce moment "Hors de contrôle", Fadnes a déclaré n'avoir "jamais été aussi heureux de vivre." On le comprend.