Le carton rouge de Zlatan Ibrahimovic lors de PSG-ASSE

L'expulsion de l'attaquant parisien suite à un geste très spectaculaire sur Stéphane Ruffier lors de la rencontre entre le PSG et l'ASSE (1-2) fait déjà polémique. Pour certains, c'est logique. Pour d'autres, c'est sévère.

11. C'est le 11e carton rouge de la carrière de Zlatan Ibrahimovic qu'a distribué Laurent Duhamel samedi après-midi au Parc des Princes lors du match entre le PSG et l'AS Saint-Etienne. A vingt minutes de la pause, le géant suédois tente de récupérer un ballon très haut placé, Ruffier s'engage dans la poursuite également. Résultat: les crampons d'Ibra viennent fouetter le poitrine du portier français. Rouge.

Evidemment, que l'on soit du côté de l'ASSE ou du PSG, on interprète différemment la décision de l'homme en noir. "Y'a un excès d'engagement, a clamé Christophe Galtier en zone mixte juste après le coup de sifflet final. A partir de là, je crois que l'expulsion est justifiée. Je n'ai pas revu les images mais je crois que c'est justifié. Je ne pense pas qu'il soit venu avec l'intention de faire mal à Stéphane Ruffier. Ce n'est pas le genre du joueur". Même son de cloche chez Aubameyang, auteur d'un grand match samedi: "Je sais que ça a été un choc violent. Après, Steph (Ruffier) m'a dit que ça méritait le rouge. Si l'arbitre a mis rouge, c'est qu'il a bien vu... Je ne veux pas polémiquer".

Zlatan, victime de sa réputation 

Du côté de la capitale, les avis sont un peu moins tranchés. Carlo Ancelotti ne pense pas comme son homologue stéphanois: "Je pense que l'expulsion n'est pas méritée. Il va pour jouer le ballon, il ne regarde pas le gardien. Le rouge est de trop même si c'est dangereux""Il y a faute, il y a forcément carton jaune, mais le rouge est un peu exagéré, a pesté Salvatore Sirigu. Si on veut protéger les gardiens alors à chaque fois qu'on les touche on devra mettre un rouge". Pour Blaise Matuidi, sorti au bout d'une demi-heure de jeu et qui souffre d'une béquille, le style de Zlatan y est pour beaucoup dans cette expulsion: "Zlatan est habitué à ce genre de geste. Quand il fait ça, il le fait pour avoir le ballon et pas pour toucher le joueur. C'est dommage".

Que le carton rouge soit justifié ou non, nous ne prendrons pas position mais on pourra noter que cela a bien inspiré la Une de L'Equipe qui a titré ce dimanche: "Les Verts zlatannent Paris" avec bien sûr en illustration le geste du Suédois.